Fleurine Hermand

Profile picture for user fleherma
Assistante

Campus UCharleroi
Boulevard Solvay, 31
Adresse visiteur :   bureau 44 « Hannah Arendt » A6K, square des martyrs, 6000 Charleroi

profile_email
+33638832185
Présentation des recherches

Mon projet doctoral s’interroge sur ce qu’aimer en Iran veut dire. À travers une anthropologie politique des sentiments, l’amour, définit conjointement par les figures d’Eros, Philae et Agapè, est réfléchi au sein des couples naissant hétéro ou homosexuel iraniens. Interroger l’amour amoureux dans une société hybride où légitimité théocratique et liberté démocratique se croisent et s’opposent, suppose inévitablement des agencements et des inventions au quotidien de la part de la société civile et du gouvernement. Quelles formes de stratagèmes, de ruses ou de tactiques sont mises en place dans l’expérience amoureuse et comment l’anthropologie peut elle révéler les mutations sentimentales s’opérant dans la république islamique d’Iran ?

Mon ethnographie se concrétiserait en suivant deux axes : une approche spatiale où j’interrogerais les corps situés dans les lieux de socialisation et les déambulations de la rencontre amoureuse ; et une approche discursive me questionnant sur les mots d’amour énoncés par la parole et par le texte interrogeant les récits de vies, les trajectoires, les déclarations et les confirmations des mots d’amour.

Mots clés : République islamique d’Iran, amour, sentiments, lieux et discours amoureux, inventions du quotidien