Julie METAIS

Profile picture for user jmetais
Post-doctorante en anthropologie

Adresse visiteur
Laboratoire d'Anthropologie des Mondes Contemporains
Avenue Jeanne, 44
Bâtiment S
Bureau S12.214
1050 Bruxelles
Belgique


Adresse courrier
Université libre de Bruxelles
Avenue Franklin Roosevelt, 50 - CP 124
1050 Bruxelles
Belgique

profile_email
+32 (0)2 650 46 58
Présentation des enseignements

Principaux enseignements

2017-2019

Chargée de cours à l’École nationale supérieure d’architecture de Marseille (ENSAM)
- « Écritures et méthodes de l’anthropologie »
- « Approches sensibles de la vie sociale »

2013-2014

ATER en science politique, Institut d’Etudes Politiques d’Aix en Provence
- Méthodes des sciences sociales
- Introduction à la science politique

2011-2012

ATER en sociologie et en anthropologie, Université du Sud, Toulon - UFR Staps
- Introduction à la sociologie et à l’anthropologie
- Anthropologie du corps, techniques du corps

Présentation des recherches

Thèmes de recherche

Mes travaux relèvent d’une anthropologie politique qui s’attache à la contestation, au conflit et à la souveraineté, abordés depuis deux principaux terrains au Mexique : l’école et les festivités populaires. Pour ma recherche doctorale, j’ai sondé les lieux, les modalités et la trame concrète des relations politiques qui impliquent les enseignantes et les enseignants de l’Etat fédéré de Oaxaca, entre leurs multiples univers d’appartenance : professionnel, communautaire, familial. J’ai mené une ethnographie des liens et des segmentations que ces derniers produisent, investissent, entre espaces syndicaux et villageois, mouvements indiens et sphère éducative, engagement syndical contestataire et vie quotidienne. Dans le cadre de mes recherches postdoctorales, je poursuis mes travaux sur le conflit à Oaxaca au Mexique, élaborant une approche sensible, attentive notamment aux dimensions subjectives de la vie sociale et politique. Ce faisant, je m’intéresse aux questions d’écriture ethnographique, de narration et de restitution de la recherche.

Mots-clés : conflit - politisation – médiation - ethnographie - subjectivités - école – écritures sensibles - Oaxaca - Mexique.

Activités de recherche

2020-

Post-doctorat en anthropologie politique accueilli au Laboratoire d’anthropologie des mondes contemporains à l’Université libre de Bruxelles, programme conjoint ULB/Marie Sklodowska Curie : « Performer le conflit. Festivités populaires, contestation et violence au Mexique ».

2018-2022

Membre du programme de collaboration scientifique France/Brésil CAPES-COFECUB « Les régimes nationaux de l’autochtonie. Situations autochtones et question nationale aux Amériques et en Océanie », EHESS/Museu Nacional de Rio de Janeiro.

2016

Visiting Scholar à l’Institute of Latin American Studies, Columbia University à New-York aux Etats-Unis, travaux menés sous la direction de Claudio Lomnitz.

2015-2016

Post-doctorat en anthropologie, Labex Créations Art Patrimoine (CAP), IIAC-LAHIC-EHESS et Musée du quai Branly : « La fabrique politique des arts populaires au Mexique. Contestation, célébration, patrimonialisation ».

2008-2014

Doctorat d’anthropologie en cotutelle, Université de Montréal (sous la direction de Patricia Martin) / IRIS-EHESS (sous la direction d’Alban Bensa) : « Maestros de Oaxaca. Ethnographie post-exotique des pratiques et espaces politiques locaux au Mexique ».

Bourse dans le cadre d’un projet CRSH (Conseil de Recherches en Sciences Humaines, Canada) et bourse de cotutelle de l’EHESS.

Travaux sélectionnés

2019 Maestras et maestros de Oaxaca : Ecole et pouvoir au Mexique. Rennes, Presses Universitaires de Rennes.

- 2019 « The tortuous politics of recognition. Local festivities, protest and violence in Oaxaca, Mexico ». Gombay Nicole, Palomino Schascha Marcela (Dir.). The Politics of Indigenous Spaces : Forging Indigenous Places in Intertwined Worlds. New-York, Routledge, p.157-175.

- 2018 Métais Julie, Farges Géraldine, Guidi Pierre (Dir.) Direction du numéro thématique : « Les Conditions enseignantes ». Cahiers de la Recherche sur l’Education et les Savoirs, n°17.

- 2017 « Les processus de relectures de pratiques sociales ‘gênantes’ au cours de l’enquête. La corruption au sein d’un syndicat enseignant (Oaxaca, Mexique) ». Blondet M., Lantin M. (Dir.) Anthropologies réflexives. Modes de connaissance et formes d’expérience. Lyon, PUL, Collection Nouvelles écritures de l’anthropologie, p.191-216.

- 2017 « Fenêtres ethnographiques sur les scènes et les coulisses d’une fête politique au Mexique. La Guelaguetza de Oaxaca, amorces théoriques et empiriques ». Cahiers du CAP. Paris, Editions de la Sorbonne, p.197-216.

- 2016 « L’’école ‘indienne’ au Mexique. Transactions contre-hégémoniques, de l’indigénisme au multiculturalisme ». Cahiers de la Recherche sur l’Education et les Savoirs, Dossier Educations autochtones contemporaines, n°15, p.52-83.

- 2015 « Du syndicat au village, du Zócalo à la Sierra. Instituteurs en lutte à Oaxaca (Mexique) ». Les lieux de la colère. Occuper l’espace pour contester, de New-York à Sanaa. Combes Hélène, Garibay David, Goirand Camille (Dir.). Paris, Karthala, Collection Recherches Internationales, p.295-322.
 

Appartenance