Petra

Retour des corps, parcours des âmes

Retour aux publications

En Espagne comme en Amérique latine, à l’issue de longues périodes de conflits armés, les ouvertures de charniers se sont multipliées ces dernières années. L’objectif de ces exhumations est triple : rendre leur dignité aux défunts, apaiser leurs familles et permettre la réconciliation nationale. Les traces des individus assassinés constituent en effet des supports matériels et symboliques des mémoires collectives de la guerre. Mais comment se déroule la prise en charge médico-légale ou l’encadrement religieux des restes humains et des objets ainsi mis au jour ?