Séminaire ABBA

Séminaire Anthropologie à Bruxelles – Brussels Anthropology (ABBA) - Calendrier 2019-2020

En septembre 2013, des post-doctorants du LAMC ont mis en place un séminaire de recherche en anthropologie. Ce séminaire, ouvert à tous, a pour ambition d’être un forum bilingue (français-anglais) où des jeunes chercheur-e-s belges et étrangers présentent et discutent les résultats de leurs travaux récents. Le séminaire veut fournir une place d’élaboration théorique, épistémologique et méthodologique et faire participer les professeur-e-s, post-doctorant-e-s, doctorant-e-s et étudiant-e-s à cette dynamique. Ainsi, trois axes thématiques sont choisis par année académique, et trois séances sont dédiées à chaque thématique. Additionnellement, s’insèrent des séances internes au LAMC au cours desquelles un-e doctorant-e ou un-e post-doctorant-e a l’opportunité de présenter son travail en cours, hors sujet thématique.

Les coordinateurs du séminaire sont Lisa Richaud, Mimy Keomanichanh et Van Minh Nguyen.

Les trois axes choisis pour l'année académique 2019-2020 sont :

Les séances offrent des perspectives variées autour du concept de « mobilité » en sciences sociales, ce qui nous permet d'appréhender les différentes formes de mouvements et leurs significations dans les contextes de danses, de circulations et de migrations.

Séance 1. Julien Debonneville et Alice Aterianus-Owanga : Danses, corps et mobilités (23 octobre 2019)

Séance 2. Pierre Lannoy, Maxime de Formanoir, Minh Van Nguyen et Lisa Richaud : Epistémologie du concept de mobilité (11 décembre 2019)

Séance 3. Laurence Noël, Angelie Marilla et Noémie Marcus : Femmes et mobilité(s) en contextes migratoires : dialogue entre jeunes chercheures en anthropologie (7 février 2020)

Séance 4. Olivia Vieujean : Des entrepreneuses de territoire : migrations féminines, politiques sociales et travail gratuit (27 mars 2020)

  • Thématique "Attachement et détachement : accumulation et abjection en perspective anthropologique" (coordinateur Alexander Newell)

Les objets matériels produisent souvent des attachements personnels qui nous rendent leur abandon difficile, même lorsqu'ils n'ont plus de valeur d'usage, ou lorsqu'ils sont la cause de réactions sociales de dégoût, de peur ou d'enlèvement de force. Comme le contenu matériel de nos vies sociales s'accumule au cours de celles-ci, divers registres de valeur (lien familial, valeur d'échange, mémoire personnelle, potentialité future, documents publics) en viennent à se mêler de manière désordonnée et déconnectée, devenant plus difficiles à contenir. 
Nous examinons la relation entre les humains et leurs accumulations - la lutte pour leur garder une place ou les renvoyer  vers l'extérieur, ainsi que les jugements collectifs dirigés vers la mobilisation et l'immobilisation des objets de valeur et des non-objets de valeur.

Séance 1. Anna Bohlin :There to be used: Material vitality, care and the ongoingness of second-hand objects (6 mars 2020)

Séance 2. Thierry Bonnot : S’encombrer des choses. Attachements et valence. (15 mai 2020)

Cet axe du séminaire porte sur divers usages sociaux des passés mémoriels et des passés « au-delà de la mémoire ». Nous explorerons l’hypothèse de la malléabilité du passé qui devient une ressource dans les transformations socio-politiques contemporaines, et qui permet une réconciliation entre les groupes, l’affirmation ou la transformation des identités. Nous aborderons en particulier deux aspects de cette vaste question : les dispositifs de gestion de la mémoire difficile et les rapports quotidiens avec les vestiges matériels du passé lointain. 

Séance 1. Gertjan Plets :  Exceptions to authoritarianism : Cultural heritage politics and corporate statecraft in the Altai Republic (Siberia) (4 octobre 2019)

Séance 2. Isabelle Charleux : L’empire Hünnü/Xiongnu, nouvel âge d’or des Mongols ? Imaginaire, nationalisme, mode et marketing en République de Mongolie (15 novembre 2019)

Séance 3. Rosalie Stolz : « Where there is forest now ». Traces of past lives among the Khmu of upland Laos (27 février 2020)

Séance 4. Paul Sorrentino : Enquête sur la recherche et l'identification des soldats vietnamiens disparus : expertises officielles, expertises citoyennes (23 avril 2020)

Le séminaire ABBA a lieu tous les 15 jours, le vendredi de 14h00 à 16h00 dans la salle Doucy, au 12ème étage de l’Institut de Sociologie (ULB), sauf exception.