S’encombrer des choses. Attachements et valence.

Retour aux événements

Intervenant : Thierry Bonnot (EHESS)

Titre : S’encombrer des choses. Attachements et valence.

Abstract :

Les objets circulent et se transmettent au fil des rencontres avec des individus. Ces derniers, selon leur parcours social, leurs centres d’intérêt, leurs réseaux d’appartenance, s’attachent aux choses et se les approprient, quitte parfois à en accumuler jusqu’à l’encombrement. C’est en étudiant des parcours d’objets, entre attachements et détachements voire rejet, que les sciences sociales parvient à saisir les modes de construction des valeurs. Je voudrais tenter de comprendre ces phénomènes en introduisant la notion de « valence », plus pertinente et plus riche que celle de valeur pour le travail sur la culture matérielle. Mon intervention s’appuiera sur des enquêtes de terrain et des travaux d’anthropologues ayant travaillé dans différentes parties du monde.

Bio : 

Thierry Bonnot est anthropologue, chargé de recherche au CNRS, membre de l’Institut de Recherche Interdisciplinaire sur les Enjeux Sociaux (IRIS, Paris). Ses recherches portent essentiellement sur le statut social des objets, leurs modes d’appropriation et la constitution des patrimoines, dans une optique pluridisciplinaire (anthropologie, histoire, archéologie). Dernier ouvrage paru : L’attachement aux choses, Paris, éditions du CNRS, 2014. 

  • Quand ?

Vendredi 15 mai 2020 de 14h00 à 16h00

  • Où ?

ULB - Campus du Solbosch

Institut de Sociologie (bâtiment S)

Salle Doucy - 12e étage - Salle 123

44 avenue Jeanne - 1050 Bruxelles