Appel à participation / Atelier à l'Université libre de Bruxelles

Retour aux actualités

EXPLORATIONS SENSIBLES :

ATELIER D’ÉCRITURES ET D’ÉPISTEMOLOGIESCRÉATIVES DES SCIENCES SOCIALES

« Art-science », « recherche-création », « nouvelles écritures alternatives », « nouvelles formes de récit », « regard sensible », «enquête sensible » : les appels encourageant les coopérations entre artistes et chercheurs en sciences humaines et sociales se multiplient. De multiples propositions à la croisée des pratiques ethnographiques et artistiques voient le jour dans les lieux  d’enseignement universitaires, sur les scènes des théâtres, au fil des chantiers d’aménagement du territoire, dans les lieux d’exposition, de performances ou d’installations, au cinéma, dans les livres, sur les ondes … Si les protocoles de recherche et de création ainsi que les formats de restitution sont séduisants, nous avons (depuis nos cases « artiste » et « chercheur.e.s ») des sentiments ambivalents face à ces élans : nous avons à la fois une grande curiosité pour nos pratiques réciproques, pour ces propositions hybrides et ressentons, parfois, un malaise devant le mélange des genres, des rôles, des 
outils, des formes.

Quelles méthodologies pour quelles pratiques ? À quel moment la proposition devient-elle artistique ? Comment prendre au sérieux la part sensible de nos expériences sociales ? Comment croiser les savoir-faire ? Quelles sont les zones en communs ? Comment pratiquer une ethnographie de façon imaginative, créative et rigoureuse ? Avec quels protocoles ? Pour quels formats ? Qui est légitime pour enquêter et pour faire quoi ? Quels sont les outils sur la table ? Peut-on tout mélanger ? Et pourquoi pas ?

Dans la continuité des échanges engagés dans le cadre du cycle de séminaires 2021/2022 The stories we tell organisé par l’Observatoire des mondes arabes et musulmans, nous proposons un atelier de deux jours, pensé comme une conversation pratique entre art et sciences sociales à partir de matériaux d’enquête personnels apportés par les participant.e.s.

Animées par l’artiste Maïda Chavak, les deux journées de l’atelier seront dédiées à des exercices pratiques et des échanges collectifs afin de sonder les possibles, les limites et le potentiel heuristique de manipulations hybrides qui consistent à croiser, décaler, augmenter des matériaux d’enquête. Ces explorations, ainsi que les discussions qu’elles susciteront, nourriront la production d’un objet polyphonique (un fanzine papier et numérique) qui sera diffusé au sein de la communauté scientifique de l’ULB.

Nous invitons les personnes intéressées, chercheuses et chercheurs en sciences sociales, à envoyer à omam@ulb.be une note d’intention expliquant brièvement (500 mots maximum) pourquoi cet atelier retient leur attention (au regard de leurs pratiques, de leurs recherches et projets d’écriture).

Nous attendons les propositions avant le 01/07/2022. Les participant.e.s sélectionné.e.s seront prévenu.e.s le 08/07/2022. 

 

Dates et lieu : 13 & 14 octobre 2022

Maison des Sciences Humaines, Salle de réception (Bâtiment R52 - 2ème niveau), Avenue Antoine Depage 1, 1050 Bruxelles

Organisation :

Maïda Chavak, artiste, https://maidachavak.com/
Julie Métais, postdoctorante Marie Curie COFUND LAMC/ULB
Sahar Aurore Saeidnia, postdoctorante OMAM/MSH ULB

Contacts: 

Julie Métais, julie.metais@ulb.be
Sahar Aurore Saeidnia, s.saeidnia@gmail.com